While You Were Sleeping

Depuis sa plus tendre enfance, Nam Jong-Hoo (Bae Suzy) a des rêves prémonitoires dont elle n’est jamais parvenue à changer l’issue. Mais quand Jeong Jae-Chan (Lee Jong-Suk) parvient à altérer le cours du temps après un rêve similaire, comment leurs futurs s’en trouveront-ils affectés ?

Quand on change le futur… est-ce pour le meilleur ? ou pour le pire ?

While You Were Sleeping

Presque un an après le tollé qui suivit l’annonce du casting de Suzy face à Lee Jong-Suk, While You Were Sleeping vient de se terminer après un parcours réussi. Si la performance des acteurs n’est pas inoubliable, des personnages attachants et une intrigue intéressante contribuent au succès de ce drama entièrement pré-produit.

Suzy and Lee Jong-Suk in While You Were Sleeping

De fait, si c’est la présence de Suzy qui inquiétait le plus, force est de constater que la performance de son partenaire Lee Jong-Suk n’était pas meilleure. Tout du moins ne ressent-on pas d’inégalité entre leurs niveaux respectifs, une homogénéité qui permet d’apprécier pleinement la série sans se prendre la tête.

Pourquoi ne pas laisser tomber, alors ? Il est vrai que, pour ceux qui n’apprécient que rarement les comédies romantiques, While You Were Sleeping ne paraît pas très indiqué. La raison en est simple : les personnages, qui savent se rendre attachants quelle que soit leur importance dans l’intrigue, et leurs relations les uns aux autres.

Le bon, la brute et la fille louche

Il est ainsi très facile de s’attacher à Jeong Jae-Chan (Lee Jong-Suk), intelligent, sérieux et empreint d’une volonté de fer dans les moments graves, et pourtant puéril et surtout complètement ridicule le reste du temps, mais toujours d’une manière à laquelle il reste très facile de s’identifier. Après tout, qui n’a jamais eu envie de s’arracher les cheveux après avoir pris une décision inconsidérée ?

Lee Jong-Suk in While You Were Sleeping

Sa romance avec Nam Hong-Joo (Suzy) n’a rien de torride, de tragique, ou de passionné. Calme et sereine — ce qui n’est pas si commun à Dramaland, elle ne satisfera certainement pas les amateurs de malentendus et autres clichés. En tant qu’adultes plus ou moins matures et responsables, Jae-Chan et Hong-Joo ont une confiance sans faille l’un en l’autre, et savent se soutenir dans les moments difficiles, qu’importe que le monde entier se dresse contre eux. (Ce qui n’empêche pas Jae-Chan de se montrer jaloux sans grande raison mais de manière toujours drôle, car il est clair qu’il ne se sent jamais vraiment menacé par Woo-Tak.)

En parlant de Han Woo-Tak, le second lead masculin est interprété par nul autre que Jun Hae-In (Three Musketeers), qui prête une belle dynamique au trio principal dès ses premières interactions avec Jae-Chan et Hong-Joo. La manière dont son personnage sort un peu des sentiers battus en évitant certains clichés ne gâte rien, et sa relation avec le couple principal est tout simplement parfaite.

Jung Hae In in While You Were Sleeping

Ils vivront dans nos cœurs

N’oublions pas non plus les personnages secondaires, dont la série saura vous faire tomber amoureux, que ce soit la mère de Hong-Joo, qui pour une fois n’est pas une commère qui ne pense qu’à caser sa fille, le procureur maladroit au cœur d’or, ou l’enquêteur à la patience bourrue.

Enfin, et bien que difficile à cerner par moments, le principal antagoniste se montre assez intéressant, car il devient évident qu’il possède bien une conscience, mais refuse pourtant de s’en servir. Son comportement frôle ainsi de temps en temps l’incohérence : pourquoi persister dans la voie du mal et s’y enfoncer alors même que nos actions nous révulsent ?

Lee Yoo Beom in While You Were Sleeping

Bref…

While You Were Sleeping n’est pas d’une originalité renversante. Son casting n’offre pas de performances inoubliables, et son intrigue garde quelques trous une fois arrivé à la fin. Mais c’est une bonne série tout simplement parce que les personnages et leurs histoires vous aspirent dans leur monde dès les premières minutes, et ne vous lâchent pas jusqu’à la fin. La musique de fond rattrape par ailleurs des chansons assez fades, et de très beaux visuels viennent çà et là agrémenter le drama, en particulier l’ambiance hivernale des deux premiers épisodes.

Un bon moment.


Titre: While You Were Sleeping

Nationalité: Sud-Coréenne

Avec: Lee Jong-Suk, Bae Suzy, Jung Hae-In, Lee Sang-Yeob, Shin Je-Ha

Date de diffusion: 27/09/2017 au 16/11/2017

Nombre d’épisodes: 16

Genres: Comédie, Romance, Surnaturel

Ma note: ★★★★☆

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*