Mo Dao Zu Shi

Mo Dao Zu Shi

13 ans après sa mort tragique, le très redouté fondateur de la Cultivation démoniaque, Wei WuXian, est ramené à la vie par le sacrifice d’un jeune homme désespéré. La soudaine apparition d’un esprit maléfique le met sur la piste d’un complot qui pourrait bien faire toute la lumière sur les événements qui avaient mené à sa mort…

Vous avez entendu la nouvelle ? Le Patriarche de Yiling est mort !

Mo Dao Zu Shi

Il arrive un moment dans la vie de tout rédacteur de chroniques, où l’on tombe sur un contenu pour lequel on éprouve tellement d’amour qu’il est pratiquement impossible d’en expliquer les raisons.

Des personnages vibrants, un univers somptueux

Je pensais m’être extirpée de l’enfer Mò Xiāng Tóng Xiù, mais voici que The Untamed, adaptation drama de Mo Dao Zu Shi, commence sa diffusion début juillet. Ni une, ni deux, me voilà replongée dans l’incroyable univers de l’écrivaine, ses innombrables tragédies, ses personnages attachants, ses intrigues complexes.

Je serais brève, car il m’est difficile d’exprimer tout l’amour que j’ai pour les aventures de Wei WuXian et Lan WangJi.

Mo Dao Zu Shi, c’est un univers vibrant et bien conçu où évoluent des personnages aux multiples facettes et aux histoires complexes. Le nombre d’intrigues et de sous-intrigues qui s’entremêlent ici sans devenir confuses mérite en lui-même d’être souligné.

Mais c’est aussi une animation au poil et des décors somptueux sur une musique travaillée, une poésie de tous les instants, une épopée de tragédies innommables et de moments de douceur tels qu’on en trouve dans la vraie vie, et portée par des personnages, héros ou antagonistes, qui demeurent indéniablement humains.

Le garçon d’à-côté

Il est difficile de ne pas s’attacher d’emblée à Wei WuXian, ce protagoniste débordant de joie de vivre, d’enthousiasme, d’intelligence, de loyauté… et d’une certaine dose de cynisme qui lui permet d’avoir recours aux moyens les plus extrêmes pour obtenir ce qu’il veut, quitte à se rendre ridicule au passage. Point de gêne ici, cependant, car sa narration permet au spectateur de se rendre compte que, pendant que ceux qui l’entourent se moquent de lui, Wei WuXian rit bien d’eux alors qu’il les mène par le bout du nez.

C’est ainsi que l’on se surprend à rire en cœur avec lui, à sourire à ses clowneries, à partager son chagrin. Wei WuXian est un excellent protagoniste car il est si facile de s’identifier à lui : loin d’être invincible, il ressent la joie et la colère, mais aussi la peur, la rage impuissante, la douleur.

Wei WuXian in Mo Dao Zu Shi

En bref…

Préparez vos mouchoirs, accrochez-vous à votre siège et foncez ! À voir absolument, sous toutes ses formes !


Titre : Mo Dao Zu Shi / Grandmaster of Demonic Cultivation

Nationalité : Chinoise

Dates de diffusion : 09/07/2018 au 06/10/2018

Nombre d’épisodes: 15

Studio : G.CMay Animation & Film

Genres: Wuxia, Fantasy, Aventure, Cultivation, LGBTQ+

Lisez le roman : Grandmaster of Demonic Cultivation

Drama : Chen Qing Lin / The Untamed

Le verdict:  ★★★★★

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire