Psychic Princess

Qian Yun Xi, fille aînée du premier ministre, a grandi cloîtrée sur une montagne du fait de ses pouvoirs de médium. Quand sa sœur cadette, la favorite de la famille, est promise en mariage au Prince Ye, ennemi politique de leur père et qu’on dit excentrique et méchant, la famille de Yun Xi la force à prendre sa place…

Nous nous détestons mutuellement. Il serait dorénavant plus sage de nous éviter.

Psychic princess | Tong Ling Fei

Tong Ling Fei est l’une de deux séries qui m’inspirent des sentiments mitigés. The Demonic King Chases His Wife aura droit à son propre article plus tard, mais je dois avouer que si Tong Ling Fei n’était pas sans défauts, j’ai quand même passé un bon moment en compagnie devant cette production vibrante et colorée.

Bad Blood

Le pilier de cette série, c’est indubitablement son héroïne. Qian Yun Xi se trouve dans une situation désastreuse, entourée d’ennemis, ou en tout cas de personnes qui sont loin de lui vouloir du bien. Exilée par sa famille depuis son plus jeune âge pour des capacités auxquelles elle ne peut rien, elle est constamment rabaissée et rejetée par ceux qui auraient dû lui apporter un inconditionnel soutien. Mariée de force à un prince que l’on dit cruel pour épargner à sa sœur cadette le même sort, elle se retrouve ainsi à la merci de l’ennemi juré de son père, un prince convaincu que Yun Xi est en fait une espionne. Et en plus de ça, les concubines dudit prince ne sont pas exactement ravies de voir arriver une nouvelle rivale…

Autant dire que Qian Yun Xi en voit de toutes les couleurs. Et pourtant, elle demeure fidèle à ses principes. Faisant honneur au caractère bon enfant et déterminé de toute bonne héroïne de shoujo, elle se montre également intelligente, mais aussi très forte sous de multiples rapports. Et c’est justement cette facette d’elle que j’aurais aimé voir davantage, même si je suppose que sa force de caractère et sa joie de vivre comptent également.

Le consentement

Le personnage du prince, en revanche, m’a mise mal à l’aise en de nombreuses occasions. Pourquoi ? Parce que la manière dont il traite Yun Xi se rapproche un peu trop de ces comportements dominateurs bien trop habituels dans les dramas ou animés, sans pour autant dépasser les bornes. C’est un équilibre ténu, précaire, mais que la série parvient à plus ou moins respecter…

D’un autre côté, je suppose que son attitude presque hostile est raisonnable dans la mesure où il est persuadé que Qian Yun Xi, en tant que fille de son ennemi juré le premier ministre, a été envoyée à ses côtés pour l’espionner. Sans accepter son comportement, on ne peut pas non plus vraiment lui en vouloir.

Aimer ou ne pas aimer…

Au final, bien que la romance progresse très lentement, Yun Xi et le prince Ye partagent quelques moments très mignons, mais ces scènes se cantonnent hélas (c’est tout à fait logique, bien sûr, mais je ne peux m’empêcher de rester un peu sur ma faim) aux derniers épisodes.

C’est pour cette raison que j’attends bien une saison 2, car la série en étant arrivée au point où les deux époux ont appris à se faire plus ou moins confiance, elle a saisi l’opportunité de nous montrer à quel point ils travaillent bien ensemble… J’ai hâte de voir leur amour et leur estime mutuelle se développer.

Bref…

Tong Ling Fei représente un donghua distrayant. Avec une animation tout à fait convenable, de jolies couleurs vives et des personnages qui regorgent de potentiel, la série promet une suite intéressante… si tant est qu’il y en ait une ! Un bon point supplémentaire, par ailleurs, pour un générique d’ouverture complètement déjanté.

Mention spéciale

À la personne qui a sous-titré le dernier épisode, parce que ses commentaires étaient à mourir de rire !


Titre : Psychic Princess/Tong Ling Fei

Nationalité : Chinoise

Diffusion : 30/11/2018 au 19/04/2019

Nombre d’épisodes : 16

Studio : Haoliners

Genres : Romance, Surnaturel, Fantasy

Ma note : ★★★☆☆

Où le voir : Youtube

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire