Knights of Sidonia: Battle for Planet Nine

Suite aux événements de Knights of Sidonia, le capitaine Kobayashi décide d’éradiquer tous les Gauna et dirige donc le Sidonia vers la planète 9. Pendant ce temps et à l’insu de tous, le scientifique Ochiai fait son retour et parvient à créer une chimère, une arme anti-Gauna d’une puissance inégalée, issue de la fusion entre humains et Gauna. Mais l’ennemi se fait de plus en plus puissant, et le génie de Tanikaze pourrait bien ne plus suffire à protéger le Sidonia et ses habitants.

La raison pour laquelle nous ne pouvons pas cohabiter… est-ce parce que nous sommes trop différents?

Knights of Sidonia: Battle for Planet Nine

Il a été extrêmement difficile d’attendre jusqu’à avril pour découvrir la suite des aventures de Tanikaze, mais j’ai eu la chance d’être ensevelie sous le travail lorsque cette saison 2 est sortie, ce qui m’a épargné l’intolérable suspense que je vis chaque semaine en attendant les nouveaux épisodes de I Remember You et Scholar Who Walks the Night. Et franchement, je ne peux que m’en féliciter. Battle for Planet Nine est une réussite à tous points de vue. Intrigue, animation, action et émotion, tout y est (et un bon frisson aussi, tant qu’on y est, avec des Gauna qui font froid dans le dos).

Une suite à la hauteur

Je craignais un peu que la série ne perde en intelligence, mais ce n’est absolument pas le cas. Tout est ficelé de main de maître, les événements s’enchaînent avec fluidité, et l’on s’attache très vite aux nouveaux personnages. Les questions auxquelles on a trouvé les réponses sont vite remplacées par d’autres, du type: qui est Benisuzume? D’où vient-elle? Que trament les Gauna et que sont-ils exactement?

L’apparition de Tsumugi, gentille comme un cœur et tout simplement adorable, soulève aussi une autre question déjà mentionnée dans la saison 1 : les Gauna sont-ils réellement des monstres incapables de comprendre les humains? Est-il impossible de communiquer avec eux et de cohabiter?

Tsumugi in Knights of Sidonia: Battle for Planet Nine

Terre !

Par ailleurs, c’est la première fois depuis le début de la série que l’on approche la terre ferme et que certains personnages quittent le Sidonia pour fouler le sol d’une planète. Très honnêtement, je suis ravie à l’idée de voir ce que nous réserve le reste du monde dans lequel évoluent les personnages. D’autres planètes? Je veux en savoir plus!

Planet in Knights of Sidonia: Battle for Planet Nine

Un univers qui s’enrichit

On en apprend un peu plus sur des personnages secondaires comme Midorikawa Yuhata ou encore Ichinose Yure (la grand-mère d’Izana) qui avaient été un peu négligés dans la saison 1 faute de temps, et on s’attache encore plus à Nagate, qui s’humanise un peu plus : il paraît moins invincible qu’avant, ce qui ajoute à la tension de la série. Les scènes d’affrontements sont toujours aussi belles, on explore davantage le vaisseau lui-même, et l’on commence à se poser de sérieuses questions sur les Gauna après avoir appris à connaître Tsumugi. De même, Kobayashi demeure impossible à cerner, et l’on se demande franchement ce qu’elle mijote. Éradiquer les Gauna ? Et puis quoi encore ? Je sais bien qu’ils ont Nagate, mais il n’est pas tout-puissant non plus ! Entre elle et Ochiai, dont on ne sait toujours rien, le mystère s’épaissit et captive l’attention.

Captain Kobayashi in Knights of Sidonia: Battle for Planet Nine

Si Knights of Sidonia mettait les choses en place, présentait les personnages et les enjeux, c’est bien ici que les choses sérieuses commencent ; un régal, d’autant plus que l’on nous offre de superbes décors tels la Planète 9 ou le Village Millénaire.

Enfin, Battle for Planet Nine culmine sur un final époustouflant qui m’a fait trépigner sur ma chaise.

Bref…

Un bijou à voir absolument (disponible sur Netflix).


Titre : Knights of Sidonia: Battle for Planet Nine

Nationalité : Japonaise

Studio : Polygon Pictures

Animé lié : Knights of Sidonia

Date de diffusion : 10/04/2015 au 26/06/2015

Nombre d’épisodes : 12

Genres : Science-Fiction, Mecha, Combat, Action, Militaire, Espace

Ma note : ★★★★★

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*